Les étapes à suivre pour réussir un business plan

Le business plan est sans doute le document le plus important de la phase de préparation du projet d’entreprise. Il contient les détails de l’ensemble du projet et permet de diriger les activités du porteur et de ses collaborateurs vers les évolutions attendues. Voici des conseils pour vous permettre de réussir votre business plan.

Être réaliste et prendre en compte toutes les charges

Tous les coach en entrepreneuriat vous le diront, vous devez prévoir votre chiffre d’affaire sur trois ans. Il est fortement conseillé de faire un calcul par semaine surtout lorsqu’il s’agit d’entreprise ayant des activités délicates. Par exemple, pour une entreprise dont l’activité principale consiste à envoyer un colis, compter mensuellement le chiffre d’affaire pourrait causer des risques d’erreurs importantes, vu la grande quantité de mouvement à rapporter à la fin du mois. Dans ce cas précis, créer une entreprise de transport de colis nécessite de rédiger un business plan prenant en compte les charges et marges à chaque opération. C’est seulement après cela qu’on peut fixer des prix et tarifs aux clients. Ce calcul permet par exemple d’imposer les tarifs d’envoi Colissimo 2019. Ce sont des leçons de base en entrepreneuriat et tous les porteurs de projets semblent les suivre. On se demande alors pourquoi il y a tant de projets qui tombent à l’eau. La raison est simple : dans l’enthousiasme de la création d’entreprise et l’excès d’optimisme, on oublie d’être réaliste et on finit par exagérer dans le calcul des marges.

Prévoir les besoins et bien énumérer ses financements

Un bon business plan arrive à calculer le maximum de besoins. Il faut que le porteur de projet y voit plus clair sur ses immobilisations légales, ses besoins corporels et incorporels. L’anticipation est la base d’un projet réussie. Pour cela, il faudra vous familiariser avec un outil appelé « tableau des immobilisations ». C’est un tableau qui calcule, entre deux bilans, les variations des postes de l’actif immobilisé. Pour obtenir la confiance des investisseurs, votre business plan doit contenir un tableau qui détaille les apports numéraires, les aides et les prêts.

Bien gérer sa trésorerie

Les investisseurs et les futurs collaborateurs sont plus faciles à convaincre lorsque le business plan montre bien les besoins en fond de roulement. Pour cela, il est impératif de connaître avec le plus de précision possible les encaissements et les décaissements. En résumé, le business plan sert à montrer l’effort fourni par le porteur de projet dans l’anticipation des besoins.

En quoi consiste le bilan personnel avant de devenir franchisé ?
Franchises dans le transport, quels réseaux recrutent ?