franchiseentrepreneur

Est-ce obligatoire de s’assurer quand on est micro-entrepreneur ?

L’auto-entrepreneur est responsable des dommages causés par les objets qui sont sous sa responsabilité : véhicule, locaux, équipement, travaux de construction… Certaines assurances sont obligatoires, d’autres sont facultatives, bien qu’elles soient vivement recommandées.

Les assurances obligatoires pour le micro-entrepreneur

L’assurance micro-entrepreneur obligatoire pour les dirigeants de sociétés est l’assurance responsabilité civile s’ils utilisent des véhicules, quelle que soit leur mission, soit pour le transport des passagers ou le transport des marchandises. L’assurance Responsabilité civile professionnelle garantit le micro-entrepreneur des dommages causés à des tiers pendant l’exercice de son activité. Ces dommages se présentent sous trois types : dommage corporel, dommage matériel et dommage immatériel. L’assurance responsabilité civile professionnelle ne concerne pas tous les auto-entrepreneurs. Par exemple, si vous êtes menuisier, vous êtes obligé de souscrire à la RCP, par contre un développeur Web n’est pas obligé de souscrire à cette assurance.

Si vous êtes entrepreneur individuel en construction ou en bâtiment, vous devez souscrire à une assurance décennale. Par ailleurs, cette assurance n’est pas uniquement réservée aux auto-entrepreneurs. Tous les entrepreneurs en bâtiments sont également concernés par cette garantie obligatoire pour ce type de métier.

Choix de l’assurance

Tous les entrepreneurs individuels ne sont pas obligés de souscrire à l’assurance micro-entrepreneur responsabilité civile professionnelle. La souscription à l’assurance dépend de l’exercice de leur fonction. Il est difficile d’évaluer les risques probables impliqués à l’activité exercée. Le plus simple est de contacter une compagnie d’assurance lors de la création de votre micro-entreprise. Votre assureur est en mesure d’évaluer vos risques et de proposer l’assurance qui vous convient.

Avant de signer le contrat d’assurance proposé, vous devez quand même savoir les diverses garanties couvertes par le contrat. Pour la responsabilité civile professionnelle, les trois types de dommages sont les dommages matériels : si vous avez abîmé un objet de votre client durant l’exercice de votre travail. Les dommages corporels : dans le cas où un client se blesse dans l’enceinte de l’entreprise et les dommages immatériels : si vous subissez un retard de livraison qui engendre un manque à gagner. Dans tous ces cas, vous êtes couvert en souscrivant à une assurance responsabilité civile professionnelle.

L’assurance décennale fait partie de l’assurance responsabilité civile professionnelle. Elle garantit certains dommages qui peuvent affecter une construction pendant 10 ans à compter de la réception des travaux.

Où peut-on souscrire à une assurance ?

Le micro-entrepreneur peut souscrire à une assurance par deux possibilités. Il peut choisir la voie classique en passant par la compagnie d’assurance ou par le biais de l’internet. En faisant des recherches en ligne, vous trouvez facilement plusieurs sites spécialisés en assurance micro-entrepreneur. Vous pouvez faire une comparaison de prix et choisir l’assurance qui répond à vos besoins.

Avant de faire vos recherches, en tant que micro-entrepreneur, vous devez poser des questions sur votre activité et sur les risques à couvrir.

Quitter la version mobile